Pour l'universalité de la culture

##plugins.themes.bootstrap3.article.main##

Antonio Banfi

Résumé

Si l'on entend par culture la conscience que l'humanité a d'elle mème et de son monde, les formes, les activités, les structures objectives dans lesquelles cette conscience s'exprime et se développe, le problème de son universalité coïncide avec celui de l'universalité de l'homme et de sa civilisation. Cette universalité ne doit donc pas être considérée comme une sorte d'entité générique correspondant à une prétendue nature humaine ou à un fait idéal absolu, explicitement ou implicitement métaphysique. L'homme en effet est - et depuis le début de l'époque moderne il se sait - dans l'histoire; et dans l'histoire l'universel n'est jamais ni une forme de l'être, ni un idéal du devoir-être; il est l'énergie potentielle et l'expansion d'un processus concret au cours duquel se pose le problème du développement de l'humanité.

##plugins.themes.bootstrap3.article.details##

Comment citer
Banfi, A. (2017, novembre 15). Pour l’universalité de la culture. Comprendre. Revue De Politique De La Culture, 1(1-2), 43 - 52. Consulté à l’adresse https://comprendre.online/index.php/comp/article/view/5
Rubrique
Essays